Catégories
SEO

Cocon sémantique et siloing

Avant d’entrer dans les détails du cocon sémantique et du siloing en SEO qui sont des termes très proches, laissez-moi vous raconter un cas sur lequel j’ai eu à travailler il y a quelques années. Je travaillais comme consultante SEO pour un magazine en ligne ayant pas mal de trafic. 

Ce client vient me voir un jour : “Ma page assurances se classe en dixième position de Google, nous n’arrivons pas à la faire progresser. Pourtant le contenu est très qualitatif et complet”.

 Effectivement il n’y a rien à redire sur la page : les titres sont optimisés, les sous-titres (H2, H3 etc) sont parfaits, le contenu est long, elle reçoit des liens provenant d’autres sites d’autorité et la page n’est pas trop éloignée de la page d’accueil en termes de clics. Une suggestion de sujets du même thème est proposée en fin d’article. Le seul point que j’observe c’est que la page reçoit peu de liens internes (un lien d’une page du site vers une autre page du même site).

Étape 1 : inventaire des pages

Le site possède donc 4000 pages et la page assurances est une page stratégique pour mon client. Mais comment Google peut-il distinguer que ce contenu est très important pour vous au milieu de 4000 autres pages? Pourquoi la mettrait-il plus en avant que les autres?

La première étape du travail a consisté à répertorier toutes les pages du site ayant trait aux assurances. Un peu comme une sorte d’inventaire de contenu en moins poussé.  Parmi ces 4000 pages, j’ai pu isoler 90 articles de très bonne qualité autour du sujet de l’assurance. 

Étape 2 : Création de sous catégories et cocon sémantique

Parmi ces 90 articles on trouvait des sujets aussi divers que le dégât des eaux, l’annulation de voyage ou les lois entourant le second conducteur. Ces articles étaient rangés dans une sorte de blogue et n’étaient pas rattachés à la page assurance. Nous avons donc trié ces articles par thèmes et créé 4 nouvelles sous catégories : assurance auto, assurance maison, assurance voyage, assurance santé. 

Étape 3 : structure en silo

Cette étape consistait à mailler les contenus entre eux pour établir une structure en forme de pyramide.

La page “mère” Assurance faisait des liens vers les sous catégories assurance auto, assurance maison, assurance voyage, assurance santé.  Les sous catégories étaient liés à la page mère Assurance et proposaient les articles correspondants.

Les 90 articles ont été « rangés » dans les nouvelles sous-catégories respectives et étaient donc liées à elle. Chacun de ces articles avaient également deux liens vers deux autres articles ayant une thématique complémentaire ou proche.

Comme c’est un peu difficile de se représenter ça, voici un exemple de structure pyramidale, les flèches représentant les liens entrants et sortants :

le résultat : une page qui se classe en haut des résultats Google

Il a fallu une semaine après la mise en ligne de la nouvelle structure pour que la page passe de la dixième place à la sixième. Au bout de trois semaines, elle se classait en deuxième position des moteurs de recherche.

L’avantage de la structure en silo c’est qu’elle ne permet pas seulement de supporter la page mère en termes de référencement mais bénéficie à l’ensemble de la pyramide.

Ce qu’il faut en retenir : le contenu seul, ne suffit pas toujours à vous positionner, même s’il est de qualité, à moins d’être sur un sujet très niche et donc peu concurrencé. Dans le cas contraire, le maillage interne s’avère primordial pour le positionnement de vos pages.

Checklist SEO pour positionner sa page en haut des résultats du moteur de recherche Google : 

  • Titre de page optimisé ( entre 30 et 70 caractères)
  • Meta description optimisée (elle n’aide pas directement au référencement naturel mais elle permet un meilleur taux de clics qui est un des critères de positionnement)
  • Une seule  balise h1
  • Des balises h2 et h3 (titres, sous titres)
  • Deux liens internes vers une page de même thématique
  • Doit recevoir des liens d’autres pages du même site et de même thématique
  • Ne doit pas être située trop en profondeur du site (3 clics maximum depuis la page d’accueil)
  • Doit recevoir des mentions externes (des liens provenant d’autres sites que le votre et traitant de la même thématique). 

Vous voulez en savoir plus sur le cocon sémantique et la structure en silo?

Quelques articles ici :

Définition de cocon sémantique et siloing

Améliorer son référencement avec une structure en silo – SEMrush

Vous avez aimé cet article?
0

Laisser un commentaire